Hors cadre

Exposition sur le travail de commande de la RMN au photographe Gérard Rondeau, qui photographie à son gré les musées et expositions de Paris. Un regard personnel sur le travail des autres et sur un thème finalement assez abstrait sur le fond.
Cela m’intrigue, je vous en dirai plus des que je l’aurai vu.

C’est en accès libre, au grand palais Plus d’infos

Michael Kenna à Paris…

Exposition à ne pas rater pour les amoureux du noir et blanc, du Japon et de photographie tendance Zen. Tendance paysage aux tonalités tres douces, une sorte de pastel du noir et blanc, voici son site Michael Kenna.

L’expo est à la Galerie Camera Obscura, dont voici les coordonnées car il ne semble pas avoir de site web, dommage….

Galerie Camera Obscura
268 Boulevard Raspail. 75014 Paris
M° Raspail
Tel: 01 45 45 67 08
cameraobscura@free.fr
L’exposition est présentée jusqu’au 26 novembre.
La galerie est ouverte du mardi au samedi de 14h à 19h.

Klein à Pompidou

Une retrospective de l’oeuvre de William Klein est prévue du 7 décembre 2005 au 20 février 2006. Un moyen de découvrire ou de redécouvrie cet homme aux multiples facettes, à la fois photographe, cinéaste, grapshiste et peintre. Un autre grand monsieur de la photographie qui a revolutionné beaucoup de choses…

Klimt et la Sécession au Grand Palais…

La peinture viennoise du debut du 20ème est à l’honneur, encore une exposition à ne pas rater. Les oeuvres de Klimt sont assez rarement réunies au même endroit, et les expositions sont elles aussi, assez rare. Vous me direz, il reste Wien pour en voir plus, mais finalement il faut courir au moins 3 musées pour voir les principales peintures présentes dans sa ville natale : pavillon de la Sécession, le Belvedere, et le Mak (un des mes préférés).
26 Klimt d’un coup, je vous conseille de foncer au Grand Palais, car c’est denrée rare.

Pour plus d’infos. c’est ici -> Vienne 1900

Brassai à la FNAC…

Suite à un petit passage à la FNAC Etoile, je vous signale une belle exposition tirée de leur collection personnelle. Un bon moyen pour découvrir ce grand monsieur si vous ne le connaissez pas ou de vous replonger dans des scène des vie de la première moitié du 20eme siècle pour les autres…
C’est jusqu’au 19 novembre, avenue de Ternes.