G7

Enfin un nouveau G chez Canon, je vais pas vous parler de tous les G, juste dire que le G2 était un excellent boiter tout comme le G5 et le G6. Les caractéristiques du G7 ont l’air assez attirantes, en voici les principales :

  • Capteur 1/ 1.8 Pouce, CCD 10 mégapixels effectifs
  • Zoom optique 6x avec traitement lentilles SR
  • Focale 7,4 – 44,4 mm, 35 – 210 mm (équivalent 24×36) 9 lentilles dont 1 asphérique en 7 groupes
  • Ouverture f/2,8 (W) – f/4 ,8 (T)
  • Stabilisateur d’image optique Canon
  • Mise au point TTL AiAF, 9 points ou 1 point au centre, lock, Flexizone AF/AE, mise au point manuelle
  • Mesure de lumière : Evaluative / Prédominance centrale / Spot
  • Correction d’exposition ± 2 IL par 1/3 de valeur, Bracketing 1/3 à 2 IL par 1/3 valeur
  • Balance des blancs TTL. Modes : Auto, 8 préréglages
  • Distance mini en Macro = 1 cm
  • Processeur DIGIC III et mode AF/Expo
  • Écran LCD 100 % couverture, 2.5″ basse température TFT Couleur 207 000 pixels, luminosité réglable de 1 à 15 niveaux.
  • Histogramme en temps réel
  • Sensibilité élevée jusqu’à 1600 ISO (80, 100, 200, 400, 800)
  • Obturateur 15 – 1/2500 sec.

Pour plus d’infos c’est ici canon G7 sur depreview.

Le M8 sera digital…

Il est vrai que les derniers dires de Leica sur la série M (M7 et MP) avaient en fait annoncé la couleur, le petit nouveau de la série est donc digital. J’avoue que j’aurai préféré un nomage du genre MD 1 ou un truc du genre, pour montrer la rupture, car en tant que fer de lance de la marque et surtout premier 24×36 mon côté tradi fait, que pour moi, il s’agit d’une autre ère qui commence et non pas d’une continuité.
Bon je ne vais pas trop m’étendre sur ce boîtier pour l’instant, j’attends surtout les premières images pour voir la qualité du capteur Kodak.

  • Télémètre clair à cadres lumineux (base de 47,1 mm)
  • Vitesse auto de 32 s à 1/8000 s. 4 s au 1/8000 s en manuel par demi-vitesse
  • Capteur DTC Kodak spécial optique M 10,1 millions de pixels
  • Dimension 18 x 27 mm. Facteur de focale x 1,33
  • Sensibilité native 160 ISO, réglage jusqu’à 2500 ISO
  • Format d’enregistrement DNG / JPEG 2 niveaux
  • Fichier DNG : résolution couleur 16 bits ; 10,2 Mo
  • Balance des blancs auto / manuelle. De 2000 à 13100°K
  • Espace couleur RGB / sRGB / ECI RGB
  • Ecran de contrôle 6,3 cm / 230 000 pixels
  • 5 niveaux de luminosité
  • Histogramme de contrôle en fonction du grossissement de l’image analysée

Vous aurez plus d’info sur le site officiel leica-camera ou encore ici summilux.net

Canon S3 IS

On voyant l’état de mon fidèle G2, cela faisait quelques mois que je cherchais un remplaçant, premier échec avec le LX1, je me suis donc focalisé sur le S3 IS et ai patiemment attendu sa sortie.

Autant dire que le résultat n’est une fois de plus pas à la hauteur de mes espérances et je crois que le record est battu, alors on y va sans prendre de pincette. Pour ceux qui veulent s’arrêter ma conclusion rapide, une frange énorme apparait n’importe quand, au moindre prétexte d’écart de contraste, du grain à 80 ISO et un pixel mort qui se déclare au bout de 40 photos
Bref autant oublier ce boîtier étant donné son prix.

Pour les autres, voici plus d’explications :
Tout d’abord, un retour du premier modèle, ce dernier ne voulait pas démarrer. Cela fait un peu désordre enfin, passons
testons le pour voir. Pour le comparer, mon fidèle G2, qui date de 2000. Ce qui en théorie devrait être un sans faute pour le S3 IS un boîtier de dernier génération et 6 ans de différence question technologie.

Les principaux défaut du Canon sont bien la, une frange superbe de toute les couleurs cette fois, rouge, violet, bleue, verte, bref du grand art.

Petit comparaison entre le S3 IS et le G2


S3 IS à iso 80

Canon G2 à iso 100

Du grain a profusion, même à 80 ISO, j’avoue ne pas trop comprendre la finalité de Canon. En dehors de ces détails, non négligeables à mon sens, le reste est plutôt bien pensé. La prise en main est excellente, l’ergonomie des boutons presque parfaite, le boîtier répond vite, mise au point rapide, le zoom est puissant, seul le coup du seul collimateur n’est pas bien pensé, même si vous pouvez le modifier manuellement.

Il a tout sur le papier mais les résultats ne sont pas à la hauteur, mon vieux G2 donnant de meilleurs résultats alors que ce dernier date de 6 ans…