Photo noir et blanc…

Photographe suédois, Christer Strömholm quittera sa terre natale suite à un désaccord avec l’école des Beaux Arts de Dresde, pour suivre diverses formations et voyager de Paris à Florence, en passant par Rome, le sud de la France et l’Espagne. Retour en Suède pour son service militaire suivi de son engagement pendant la seconde guerre mondiale dans l’armée puis dans la résistance en Finlande et en Norvège…

De retour à Paris en 45, il s’inscrit aux Beaux-arts, fréquente les existentialistes et se met à la photographie, au portrait plus exactement. Il photographie alors Fernand Léger, Marcel Duchamp, Man Ray, Le Corbusier… et fréquente Brassaï, Jean-Paul Sartre, Niki de Saint Phalle. Il parcoure le monde et se met au reportage. Puis rejoint pendant une courte période le groupe Fotoform qu’il délaissera faute du carcan du formalisme. Professeur à Stockholm, il y fonde l’école de photographie de l’université, qu’il dirigera jusqu’en 1974 et où sera formée plusieurs générations de photographes nordiques : Bille August, Dawid, Agneta Ekman, Walter Hirsch, Ulla Lemberg, Anders Petersen, Gunnar Smoliansky, Lasse Svanberg

Quelques expositions et quelques livres démocratiseront son travail, mais son succès et sa reconnaissance en tant que photographe, reste tardive, milieu des années 1985. Il décédera à l’age de 84 en 2002 à Stockholm janvier 2002 après avoir reçu le Prix international de la Photographie de la Fondation Hasselblad.

Photographe atypique, il ne rentre pas dans les canons de classement traditionnel, photographe engagé, libre et indépendant, il regarde la réalité en face et n’essaye pas de l’enjoliver, il s’exprime à travers des sujets hors du commun traités de manière brute et réaliste. Entre documentaire et humanitaire, Christer Strömholm a fait le choix de trouver son style et de laisser derrière lui des photographies pas comme les autres aux tirages souvent contrastes et travaillés, car il avait conscience de l’importance des ces derniers pour faire passer une émotion.

Galerie du jeu de Paume
Site Sully du 10 janvier au 19 mars 2006
62, rue Sainte Antoine
75004 Paris
Métro Saint Paul ou Bastille

Toutes les infos. sont là >> jeudepaume.org

12 années ago

Laisser un commentaire