Les autochromes de Gabriel Veyre

Étonnant personnage que ce Gabriel Veyre, tout d’abord opérateur pour les frères Lumière, il devient en 1901 photographe et cinéaste pour le sultan du Maroc.


Certains personnages ont une histoire intéressante, Gabriel Veyre en fait partie. Après avoir voyagé pour les frères Lumières entre 1896 et 1899 dans de nombreux pays comme le Mexique, Cuba, Colombie, Venezuela, Panama, Canada, Japon, Chine, Indochine. Voyages qui lui vaudront de réaliser une présentation de photographies et de films à l’exposition universelle de 1900, sur une mission réalisée en Indochine.

Il devint de 1901 à 1908, le photographe et cinéaste du Sultan du Maroc Moulay Abd el Aziz du Maroc. Pays dont il photographiera tous les coins et recoins à grand coup d’autochrome. Un intéressant flashback tout en couleur avec des images très intéressantes sur un pays, ses habitants et sa culture…

Puis en 1908 il s’installera à Casablanca jusqu’à sa mort en 1936, changeant alors complétement d’activité, pour se consacrer à des multiples activités. Création d’usines, importation des premières voitures, installation d’une station de T.S.F., création d’une ferme pilote dans sa propriété de Dar Bou Azza. Comme quoi même à cette époque, la photographie mène à tout.

http://www.gabrielveyre.com/

Pour les néophytes, petit définition de l’autochrome : Procédé inventé en 1903 par les frères Lumière, de plaque photographique positive couleur à base de fécule de pomme de terre. L’ancêtre de la diapositive couleur en quelques sorte…

Une définition plus étendue pour ceux que cela intéresse est disponible ici >> fr.wikipedia.org/wiki/Autochrome

12 années ago

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.