Artsafe

Ayant été invité à tester ce nouveau service hier après midi, je tenais à vous en parler, car je trouve ce service intéressant, sur le fond comme sur la forme.

 En quelques mots, Artsafe vous propose, à travers une interface conviviale, de référencer les objets auxquels vous tenez particulièrement dans le but d’obtenir un inventaire précis de votre patrimoine.

Démarche qui vous permet ainsi de décrire, sans recours à des connaissances spécifiques mais simplement en vous laissant guider par l’interface, les objets que vous voulez référencer. Le résultat est assez stupéfiant, car sans vous en rendre compte vous allez, une fois cette description terminée, obtenir un descriptif très précis, et surtout conforme au jargon du monde de l’art de votre patrimoine, et cela, objet par objet, le tout étant illustré obligatoirement par une photo que vous aurez prise.

Je reviens sur la description des objets, car c’est là ou ce service ajoute un plus indéniable. Le formulaire est d’une part dynamique, et fonction de vos informations vous proposera de rentrer vraiment dans les détails afin d’obtenir une description la plus complète et précise possible, mais surtout vous allez apprendre à connaître vos objets grâce aux multiples aides agrémentées de visuels qui vous explique et vous montre la différence entre un style Transition et Restauration par exemple.

Non content d’avoir pu lister et répertorier vos objets en guise d’assurance ou de succession, on vous prend par la main pour vous apprendre ce que vous avez réellement, dans le cas ou vous le ne sauriez pas bien sur.

La finalité dans tout cela est alors multiple. La première est bien sur la confidentialité que cela procure, plus besoin de faire appel à une tierce personne pour le faire et vous avez de plus la possibilité de faire estimer vos objets par Artsafe, tout cela sous le couvert de l’anonymat le plus complet, puisque vos coordonnées sont confidentielles et vous n’êtes finalement qu’un numéro aux yeux de l’équipe. Ceux-ci n’ayant aucun accès à votre compte, le tout étant crypté par le système d’information. Ainsi personne ne peut établir un lien entre un objet et une personne, car tout est crypté par des clefs temporaires, sans rentrer dans les détails techniques, le système est assez imparable et la sécurité de votre anonymat ainsi que de votre patrimoine est garantie par Artsafe. Je souligne ce point car j’en ai longuement parlé avec l’équipe et la confidentialité des informations est leur priorité numéro un, de plus ayant un accès permanent vous pouvez à tout moment modifier ou supprimer vos descriptifs.

La seconde est la possibilité en cas de vol, de pouvoir, suite à votre déclaration préalable à la gendarmerie ou au commissariat, basculer vos objets dans une base de donnée d’objets volés accessible à tous sous couvert de votre anonymat, cela va de soit évidemment. Ce qui permet d’accroître vos chances de pouvoir les récupérer, car si votre travail descriptif a été bien fait, l’objet finira bien par ressortir un jour et là, il sera ainsi relativement facile à identifier, et vous pourrez prouver sans problème qu’il vous appartient en imprimant via votre interface Artsafe le descriptif de celui-ci que vous aurez rédigé précédemment.

En guise de conclusion, ce service est vraiment un plus indéniable dans l’inventaire d’un patrimoine de quelque nature que ce soit, mais surtout il permet de faire cela de manière autonome et confidentielle, à son rythme, et d’obtenir en toute quiétude un état des lieux non figé et surtout évolutif dans le temps, de vos biens. Avec la possibilités d’en sortir des documents papiers dans le but d’assurance, d’expertise, de succession, de vol etc..

Le mot de la fin sera, si comme moi vous êtes curieux et un amoureux des belles choses, mais que votre culture à ce sujet est loin d’être celle d’un expert, d’aller faire un tour dans leur base documentaire, base qui est une véritable mine d’informations sur le monde de l’art le tout agrémenté de visuels plus que parlant ce qui ne gâche rien, bien au contraire.

Pour toutes informations complémentaires, vous savez ou aller Artsafe.com

11 années ago

1 Comment

Laisser un commentaire