Trésors photographiques de la Société de géographie à la BNF

La BNF possède de nombreux fonds photographiques, soit en dépôt, soit en collection propre. Ceux de la Société de géographie en font partie et s’exposent en cette rentrée dans la salle réservée aux expositions du site Richelieu. Exposition qui met en avant l’importance de la photographie auprès des géographes du 19ème siècle. Permettant de montrer par l’image des régions, des peuples et ainsi de décrire les découvertes dues aux grands expéditions géographique de cette époque.

Cette exposition offre trois regards, trois visions de l’homme sur ses découvertes, l’exploration, le témoignage et la passion.

Trésors photographiques de la Société de géographie à la BNF
Odawara. Entre 1864 et 1868 (Japon)
Felice Beato

18 septembre au 16 décembre 2007
(Pré-ouverture exceptionnelle le dimanche 16 septembre 2007 à l’occasion de la Journée du Patrimoine)
Bibliothèque nationale de France à site Richelieu
Galerie de photographie – 58, rue de Richelieu à Paris IIème

Horaires Du mardi au samedi de 10h à 19h
Dimanche de 12h à 19h
Fermeture lundi et jours fériés

Entrée : 7€, tarif réduit : 5€

Métro : Bourse, Palais Royal, Pyramides
Bus : 20, 21, 27, 85, 74, 39

Publication
Trésors photographiques de la Société de géographie
Sous la direction d’Olivier Loiseaux
Coédition Editions Glénat / Bibliothèque nationale de France
27 x 32 cm, relié sous jaquette
239 pages et 254 illustrations
Prix : 39 €

Trésors photographiques de la Société de géographie à la BNF
La Reine de Mohély. 1863 (Madagascar)
Désiré Charnay

Exposition virtuelle
expositions.bnf.fr

Pour toutes informations complémentaires c’est ici >> bnf.fr pour le dossier de presse c’est là >> soc_geographie.pdf

3 réflexions au sujet de « Trésors photographiques de la Société de géographie à la BNF »

  1. C’est l’expo de la rentrée ! Courez-y ! C’est un regard nouveau et une réflexion inédite sur les apports de la photo à la découverte du monde. Egalement une émotion esthétique. Des photos jamais exposées auparavant. Merci de la signaler

  2. Ce fut a mon sens les premiers reporters, et surtout il ne faut pas oublier qu’a cette époque le matériel photo est une bonne grosse chambre en bois avec des plaques de verres, imaginez un peu la logistique et le poids du matériel qu’ils devaient emmener avec eux…

Laisser un commentaire