Les guerriers de Xi’an sont à Paris

La dernière invasion de Paris remonte heureusement à quelques dizaines d’années, cependant, voilà qu’une infime partie de la fabuleuse armée de l’empereur Quin a pris place à deux pas de la Madeleine, à la Pinacothèque.

Les soldats de l'éternité à Paris
© o2c 2008


Un petit brin d’histoire pour restituer le contexte. L’empereur Quin est le premier a avoir unifié la Chine, organisé le pays via une administration centralisée, découpé le territoire en provinces, mis en place un système de poids et mesure et raccorda les différents tronçons qui donnèrent la Grande Muraille. Il donna à la Chine une armée constituée d’ 1 million d’hommes et en immortalisa plus de 7000, en terre cuite, pour protéger l’entre de son mausolée à Xi’an, dans la province du Shaanxi.

Les soldats de l'éternité à Paris
© o2c 2008

L’exposition parisienne s’articule autour de trois grandes parties et de 120 pièces exposées (dont 20 guerriers):
– le Royaume de Quin
– la vie matérielle, culturelle et rituelle
– la tombe du 1er Empereur de Chine.

Les soldats de l'éternité à Paris
© o2c 2008

Vous serez accueilli par 4 guerriers au début de l’exposition et, par une remarquable miniature d’un char attelé de 4 chevaux, réplique exacte jusque dans le moindre détails d’un char de l’armée de l’empereur. Puis dans les salles du bas, il s’en suit de nombreux objets de l’époque Quin (770-450 avant J-C) avant de terminer au milieu d’une quinzaine de soldats.

Les soldats de l'éternité à Paris
© o2c 2008

Des éléments architecturaux, des cloches, des ornements, des bijoux, des vases, des sculptures ainsi que des épées, des flèches et j’en passe, le tout dans une ambiance tamisée, nous replonge dans cette lointaine époque et constitue une partie importante de l’exposition.

Les soldats de l'éternité à Paris
© o2c 2008

La petite redondance de certains objets et des vitrine parfois un peu vide font que le pas se presse rapidement sur la fin, malgré la présence de quelques armes plus propre au contexte guerrier, que les nombreux bassins ou vases.

Les soldats de l'éternité à Paris
© o2c 2008

L’apothéose reste la fin de l’exposition, en commençant par cette fabuleuse armure et pour terminier, par le groupe de guerriers comprenant des archers, des fantassins, des officiers en armure, un cheval de char… qui vous attendront de pieds fermes.

Les soldats de l'éternité à Paris
© o2c 2008

La magie de cette armée de terre cuite et leur taille (1m70), leur nombre et surtout l’incroyable unicité de chacun des soldats. En effet chacune des pièces est unique, et les détails apportés à la finition sont d’une incroyable finesse et d’un réalisme impressionnant. L’exposition de la Pinacothèque offre au personnes qui ne pourront se rendre sur le véritable site, une belle aperçue et surtout une promiscuité que vous ne pourrez hélas pas retrouver à Xi’an, confère les photos suivantes prises en 2005, sur le site lui même.

Les soldats de l'éternité à Paris
site de Xi’an © o2c 2008

Il s’agit de la première fosse découverte en 1974, ou les guerriers sont encore in situ et dans un état de conservation surprenant, car certaines armes découvertes sont encore affutées. On y trouve tous les styles de soldats et types d’armes, jusqu’aux officiers supérieurs.

Les soldats de l'éternité à Paris
site de Xi’an © o2c 2008

Les différents sites sont tous protégés de la même manière, abrité par hangar géant, évitant ainsi d’avoir à déplacer ses milliers de témoins d’une époque révolue. Cette garde privée a été découverte par hasard par des paysans de la région et semble n’être que les premiers rangs de l’armée censée protéger la dépouille de ce premier empereur de Chine. Ce dernier étant abrité sous un tumulus de 115 mètres de haut sur 1,5 kilomètre de long, qui regorge de trappes et autres pièges, et qui n’a pas encore révélé le tombeau et tous ses secrets si bien enfouis.

Les soldats de l'éternité à Paris
site de Xi’an © o2c 2008

Vous trouverez ci-dessous une photo issue d’une autre fosse, sachant qu’elles sont aujourd’hui au nombre de de 7 ou 8, et qu’elles ne contiennent pas toutes que des soldats. Mais aussi pour certaines, des notables et autres personnages qui composaient la cour de l’empereur.

Les soldats de l'éternité à Paris
site de Xi’an © o2c 2008

 

Les soldats de l'éternité à Paris
© o2c 2008

Les Soldats de l’Eternité – les guerriers de Xi’an
Exposition du 15 avril au 14 septembre 2008
Pinacothèque de Paris
28, Place de la Madeleine
75008 Paris
Tel : 01 42 68 02 01

Commissaires de l’exposition : Lothar von Falkenhausen et Alain Thote
Horaires : tous les jours de 10h30 à 18h00
Le jeudi 1er mai et le lundi 14 juillet de 14h00 à 18h00
Fermeture de la billetterie à 17h15.
Nocturne le 12, 19, 26 mai et le 2, 9, 16 Juin jusqu’à 21h00, fermeture de la billetterie à 20h15.

Plein tarif : 10 euros
Tarif réduit (sur présentation d’un justificatif) : 8 euros. de 12 à 25 ans, étudiants, demandeurs d’emploi (justificatif daté de moins d’un an), famille nombreuse, carte Améthyste et Emeraude, maison des artistes, carte de priorité pour personne handicapée, guides et conférenciers.
Gratuité (sur présentation d’un justificatif) pour les moins de 12 ans, journalistes, ICOM, RMI et minimum vieillesse, Guide-conférenciers et professeurs ayant une réservation de groupes, carte d’invalidité.

Métro : Arrêt Madeleine – Ligne 8, ligne 12, ligne 14
Bus : Arrêt Madeleine et Madeleine à Vignon, 42, 52 24 , 84 94

Parc de stationnement:
Madeleine Tronchet Vinci,
Rue Chauveau-Lagarde,
Rue Caumartin.

Pour toutes informations complémentaires c’est par là >> pinacotheque.com

11 années ago

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.